(EDIT 3) A la découverte de l'Alkymia - L'Arboréa

14/11/2022

Riche en énergie terrestre qui la rend fertile mais difficile à dompter, l'Arboréa est principalement couverte de bois. Les Arboréens sont fiers de leurs traditions, sur lesquelles ils veillent jalousement. A l'exception des ports, en effervescence, la vie y est plutôt tranquille, au rythme lent du temps qui passe. Tous les blasons des territoires humains ont un fond vert orné d'un arbre doré et surmonté d'un bandeau bleu, mais l'ornement sous les racines et celui occupant le chef varient.


- Toeel : le plus petit duché d'Arboréa, au nord-est. Son climat est plutôt rude (surtout l'hiver), similaire au Canada dans notre monde. Il se découpe en deux zones : une futaie clairsemée près des côtés (la Forêt Champignonneuse, où les promeneurs vont régulièrement leur cueillette) et une partie plus dense (la Forêt Linceul, sombre mais moins dangereuse qu'il y paraît).

Sa capitale est Voileblanche, mais le port le plus actif se trouve à Vertemuraille. C'est le seul endroit où apprendre la Voie du Camelot, qui développe les compétences en commerce et apprend à enchanter les compartiments pour transporter facilement une grande quantité d'objets. Venus par la mer, une grande diversité de races y logent : farfadets, humains, dryades, hommes-bêtes, halfelins, gnomes, minotaures...

Sur son blason, on retrouve une abeille immaculée (l'emblème également gravé sur les pièces) et trois navires, blancs eux aussi. Les Tooeliens sont dirigés par la famille Zimmerman ; l'ancien duc incompétent et avide est décédé il y a peu, laissant place à sa fille à peine adulte Osmonde "la Jeune", qui - elle ! - est sincèrement soucieuse du peuple.

La fortune du duché est assuré par ses arbres vénérables, des essences très recherchées pour la menuiserie et les bois de charpente. On y trouve le rossignol à ventre noir, le renard dresse-plumeau, le crave des futaies, l'écureil toeelien à bande claire...


- Maculosa : le duché le plus pauvre d'Arboréa, à l'est, en grande partie établi sur des territoires marécageux. Il a souvent eu la velléité de s'étendre, mais les autres duchés ont toujours jalousement gardé leurs frontières, laissant à son peuple les terrains boueux dont personne ne voulait. La Tourbière Mystifiante est surélevée, sur un plateau, est interdite aux humains tandis que le Marais de la Pénombre contient quelques champs et des hameaux misérables. Maculosa possède néanmoins une part de forêt : au nord avec les Bois Obscurs (continuation de la Forêt Linceul) et à l'ouest avec un pan des Bois Brumeux.

A cause du manque d'activité dans l'arrière-pays délaissé, les maculistes s'entassent dans les villes du bord de mer, notamment la capitale Pum Barham. La principale manne du duché vient du commerce à travers la Mer Plénitude ou via la Route du Sable. Ce duché forme à la Voie du Pisteur, qui accroît la sensibilité à la nature et apprend à lire par instinct des traces, des empreintes, des crottes... Mais un Pisteur expérimenté saura aussi utiliser la magie pour se camoufler, ainsi que masquer son odeur et le bruit de son pas.

Le blason figure une hure , car l'animal emblématique est le "sanglier des marais" à quatre défenses. Dans la forêt errent aussi des loups arboréens en quête de proies faciles. La pauvreté est accrue par une importante corruption des figures d'autorité, notamment le duc débonnaire Sidoine Sudoriporc et ses cousins ayant une Maison à leur nom (chose normalement prohibée pour éviter les conflits d'intérêt). Les lois partiales mais pourtant appliquées avec un zèle excessif poussent les gens à se renfermer, de fait il y a peu de mixité de races à Maculosa (les créatures de la forêt y restent, les humains occupent le marais).


- Geki Croa : partie orientale de l'ancien royaume de Geki, une terre de forêts chaudes au sud-est du continent. Son emblème est le corbeau et sa spécialité la magie, sous toutes ses formes. Si le peuple n'est pas réellement pauvre, il y a un important clivage entre lui et la bourgeoisie qui a réussi grâce aux arts occultes. La mainmise des clergés est aussi particulièrement importante, pour contrebalancer les sorciers en roue libre. On trouve notamment sept grands sanctuaires, dont certains sont aujourd'hui en ruines, qui furent érigés par le comte Hulov (qui deviendra le premier roi de Geki vers la fin de sa vie) en pénitence pour les fautes de sa lignée cruelle.

Le Bosquet de l'Essor est la zone de forêt la plus clairsemée, où de nombreux oiseaux sédentaires ou migrateurs nidifient au printemps. Un trésor pour les naturalistes, mais aussi pour les chasseurs. A l'ouest, le Bois des Corbeaux (plus dense) est le bastion des enchanteurs crowais, surnommés d'après cet oiseau occulte, qui était aussi le symbole de leur duché. Au nord se trouve la Forêt de Minuit, jadis corrompue par une importante magie noire, où s'aventurent seulement les contrebandiers et les désespérés. S'y terre cependant une population de Cinghalias, insensibles à la noirceur, sur un territoire offert par les descendants d'Hulov.

Une part de l'économie est dédiée au commerce, avec la Route du Sel ou les grands ports comme Vieillesherbes, mais la capitale est bien Scath. On y forme des Acrobates, qui utilisent des capacités magiques passives pour améliorer leur souplesse, leur équilibre, leur dextérité et leurs capacités lors d'efforts intenses (typiquement : les sauts en hauteur ou en longueur). La fracture sociale, couplée à la gouvernance rigoriste d'Ernest le Grave, conduit plusieurs races à se cohabiter mais sans se mélanger, chacune dans son quartier.


- Geki Sora plus sauvage et tropical que son voisin, grâce au courant chaud baignant ses côtes. Il occupe tout le sud de l'Arboréa et est célèbre pour les différentes espèces de gros reptiles hantant ses bois. Des petits et des gros, herbivores ou carnassiers, tous domestiqués pour diverses tâches : porter des messages, chasser, être chevauchés, tirer de lourdes charges, faire la guerre... Ils sont naturellement devenus l'emblème du duché, au point que les monnaies soranes figurent une empreinte de lézard sur leur recto.

Il s'agit d'un territoire assez fermé : auto-suffisant, il commerce peu et tolère mal les étrangers, au demeurent ceux-ci ne sont pas nombreux à s'aventurer dans une jungle infestée de reptiles sauvages. Les Sorans vivent chichement mais s'en portent bien. En outre, ils sont très fiers et gardent jalousement leurs secrets, mais font du profit en "louant" aux scientifiques un temps d'étude sur les nombreuses ruines de leur duché. Seule la grande pyramide au coeur de la capitale, Phaganax, est interdite à tout autre que le clergé.

Une partie du Clairbois lui sert de frontière ouest, mais la population se concentre dans la Jungle des Anciens, où vivent les fameux lézards géants. Les spécimens plus petits rôdent à l'est, dans le Bosquet Rugissant qui s'étend jusqu'au Ravin des Rois. Dans les temps anciens, quand le royaume de Geki était encore unifié, la capitale se trouvait dans les parois de cette vallée sculptée des statues de leurs plus grands monarques. Aujourd'hui, il n'en reste que des vestiges effondrés. Héritage de ce lointain passé, la Voie des Acrobates y est aussi enseignée, comme à Geki Croa.


A SUIVRE : Florâme