Ouvrons ensemble les portes de l'Imaginaire !

04/02/2018

Bonjour et bienvenue sur le nouveau blog L'Univers des Gardiens. Dans ce premier article à valeur d'introduction, je vais vous offrir un petit tour d'horizon de ce que j'ai déjà écrit.

Les Chroniques des Gardiens, ma première trilogie, permet de faire connaissance avec cet ordre secret d'esprits magiciens que sont les Gardiens de l'Équilibre. Chaque jour, ils voyagent là où on a besoin d'eux, afin de prévenir les conflits ou de les résoudre quand ils ont déjà commencé. Leur mission : préserver l'Équilibre (un principe sacré) entre la Lumière et les Ténèbres, afin qu'aucun camp ne prenne l'avantage sur l'autre. S'ajoutent à cela le camp de la Nature, dont les membres sont neutres mais actifs (et pas forcément pacifiques), et le camp du Destin regroupant les neutres contemplatifs. Il s'agit vraiment de chroniques, c'est-à-dire d'instantanés de leur vie quotidienne. Au cours de leurs voyages, les Gardiens rencontrent de nombreuses créatures fabuleuses, sont confrontés à différentes manières de concevoir le monde et d'employer la magie, s'allient ou se confrontent à des personnages hauts en couleur à l'humour acide et présentent par la même occasion la cosmogonie de leur Univers composite.
J'ai entamé l'an dernier Les Chroniques des Sang-Mêlés, nouvelle trilogie racontant la première grande quête des enfants des Gardiens, plus de vingt ans après. Lorsque les Gardiens font face à une crise sans précédent, les plus âgés de leurs enfants doivent se lancer dans une épopée en trois étapes pour les aider à en voir le bout. Dans la continuité de la première série, cette "relève assurée" approfondit les origines de l'Univers selon les Gardiens et la complexité des différentes factions (loin d'une conception manichéenne). Mais si les Sang-Mêlés ont l'humour et la magie des Gardiens dans leurs gènes, ils restent des adolescents confrontés à tous les problèmes classiques de cet âge, avec des doutes et des faiblesses légitimes. Ce premier voyage loin du confort de la maison leur réserve bien des péripéties.