Pourquoi de tels écarts d'âge entre les Anciens Gardiens ?

A l'occasion de la sortie de l'intégrale des Chroniques des Gardiens, les trois tomes de la première trilogie remaniés (avec en prime des séquences inédites), nous allons lever le voile sur ce mystère : si tous les Gardiens de la première génération ont été crées ensemble par l’Éclat il y a six cent mille ans et vivent tous cinquante millénaires (à un ou deux siècles près), comment expliquer que les âges dans la douzième génération s'étalent entre vingt mille et quatre mille six cents ans ? Vous êtes assurément nombreux à avoir relevé cet apparent problème de logique, car je n'ai jamais révélé la raison qui en est à l'origine. C'est un secret terrible, le côté sombre des Gardiens... Mais, une fois arrivés au bas de la page, vous saurez enfin toute la vérité !

En fait, les premiers Gardiens ont été créés à partir de treize Homo erectus adultes, contrairement aux générations suivantes qui viennent de bébés transformés. Ils avaient donc déjà une culture et un système de valeurs propres, au lieu d'apprendre dès la naissance ce qui caractérise nos Gardiens actuels. En cette époque, leurs lois n'étaient pas encore clairement définies, il n'y en avait que quelques unes léguées par l’Éclat au sujet du respect de l’Équilibre mais rien sur l'organisation interne du clan. Nous nous retrouvons donc avec une bande de jeunes, en roue libre avec des pouvoirs phénoménaux. Vous voyez le problème se profiler ? La hiérarchie du clan s'est rapidement construite selon la "loi du plus fort" : le Gardien ayant le plus grand potentiel autoritaire, celui du Feu en l’occurrence, a imposé sa tyrannie aux autres à l'aide de sa puissance de destruction massive. En infligeant des raclées aux ambitieux Gardiens de la Pierre et du Combat, si nécessaire. De là, il bafoua les directives de l’Éclat en étendant sa domination sur des peuples mortels. A cause de cela et des exactions qu'il n'hésitait pas à commettre contre ses confrères Gardiens, l’Éclat le déchut de ses fonctions, effaça son nom et le changea en un monstre condamné à être torturé dans un lieu secret durant un million d'années : le Paria. Les Gardiens les plus traumatisés par ses actes (Eau, Terre, Air et Éclair) demandèrent à "prendre leur retraite" immédiatement, l'équivalent de la mort pour un Gardien, afin d'échapper à leur souffrance. L’Éclat a donc remplacé ces cinq-là en même temps. Le Gardien du Laser les imita quelques décennies plus tard. Puis, ne parvenant pas à continuer efficacement leurs fonctions à cause de ce passé brisé (il faut beaucoup de volonté pour ne pas sombrer dans la dépression quand on est immortel), les autres ont fait de même tour à tour. Seules les Gardiennes de la Vie ont continué leur service jusqu'à la fin. L'écart qui s'est creusé à cette époque fut conservé à travers le temps, jusqu'à notre génération.

En prenant par la suite des bébés auquel il inculquait ses valeurs et en créant des lois supplémentaires, l’Éclat a évité que cela se reproduise. Plus tard, quand il fallut choisir des adolescents pour donner naissance aux Nouveaux Gardiens, l’Éclat a changé sa manière de procéder (en les forçant moins notamment, laissant le soin aux Anciens Gardiens de faire leur éducation). L'avenir nous dira ce qu'il adviendra mais, a priori, il n'y aura plus de problèmes.